Accueil ::> Archives ::> Disciplines ::> I.D.D. ::> Les pieds sur Terre ::> Sauver la nature, c’est sauver l’homme...

Sauver la nature, c’est sauver l’homme...

mardi 9 mars 2010

Maltraités, massacrés, menacés de disparaitre, les animaux appellent au secours des quatre coins de la planète...

Requin pris dans des filets de braconnniers

DANS LA MER

Un filet dans la mer peut mesurer 60 kilomètres. Des milliers de requins non comestibles pour l’homme y sont piégés. Leurs morts sont inutiles et leur corps sont mis à la poubelle .
Des baleines sont exterminées juste pour une petite partie de leurs corps ; le reste ne se mange pas et retourne dans la mer.
Englouti dans le pétrole, des oiseaux marins par centaines meurent. En 1999, le naufrage de l’Erika a tué plus de 300 000 oiseaux de 64 espèces différentes.

SUR LA TERRE

Le rhinocéros est en voie d’extinction juste pour sa corne. Les braconniers le tuent, prennent ses cornes et laissent le corps du rhinocéros périr dans la nature.
Les renards et les loups sont tués pour les fourrures...
Le pelage du « léopard de l’amour » est tellement joli qu’aujourd’hui il n’en reste plus que 40 sur terre.Il est malheureusement trop tard pour sauver cette espèce...

DANS LES AIRS

Les oiseaux sont tués juste pour leurs plumes. Il y a même des chouettes qui sont tuées pour rien !!! Les pièges sont posés sur des poteaux où viennent les chouettes et cela se referme sur leurs pattes. Elles mettent environ trois heures à mourir, c’est à dire trois heures à souffrir...

S.O.S

Les animaux nous aident... S’ils ne sont pas là, nous ne survivrons pas ! Alors, si on continue à les tuer, nous nous tuerons...

CLOE NORMAND
ET
JOLAINE DERVIEUX
5°A