Accueil ::> Tous les articles archivés ::> Disciplines ::> Français ::> Il était une fois... ::> La Vraie fiancée : ce que les 6C ont pensé de la pièce

La Vraie fiancée : ce que les 6C ont pensé de la pièce

mardi 17 mai 2011, par Mlle Mimoso.

Les personnages :

Le jardinier était drôle grâce à son déguisement, son nez, sa perruque, son chapeau. Il siffle avec les oiseaux et leur donne un cours de chant.

Le palefrenier était parfois insolent, il trouvait toujours des arguments à dire au prince. Nous avons aimé la scène amusante où il essaye de mettre le collier à la poupée.

Les rôles étaient bien répartis : le physique des comédiens correspondait bien à chaque personnage de la pièce. La marâtre était interprétée par un homme : le personnage faisait peur à cause de sa taille, sa carrure, sa voix rauque et aussi son costume.

Les tâches

Le décor

Nous avons bien aimé les rideaux bleu et rouge qui créaient des effets (d’eau qui tombe) et figuraient la tombée de la nuit ou le passage à la représentation du théâtre dans le théâtre. Les petites lumières nous ont plu, elles faisaient comme des étoiles.

Le même espace a servi de maison pour la vraie fiancée et le jardinier, de prison, de forêt, d’estrade pour l’orchestre... C’était réussi.

De notre point de vue, nous voyions trop les coulisses et les préparatifs (le palefrenier qui tape sur le tambour, les préparatifs pour les transformations du décor étaient trop visibles), nous n’étions plus dans l’illusion de la pièce.

Le texte

On a reconnu des passages que nous avions lus : le prince qui n’a pas peur, l’échange des noms, le baiser sur la joue gauche.
Il y a deux histoires : celle de la vraie fiancée et celle du théâtre dans le théâtre. Nous n’avons pas toujours bien compris ce principe et qui était l’homme qui jouait la fausse princesse...

En prison

Alexandre, Elouan et Rémy ont illustré trois scènes de la pièce : la présentation de la marâtre, les trois tâches données à la jeune fille, la vraie fiancée en prison avec les comédiens. N’hésite pas à cliquer dessus pour mieux les voir.